Les évaluations proposées sont diagnostiques collectives. Elles ont pour objectif d'aider les enseignant(e)s de cycle III à réaliser des groupes de besoins dans le domaine de la résolution de problèmes.

Elles s'inscrivent dans un cadre théorique des champs conceptuels développé par Gérard Vergnaud. Cette approche permet de générer une classification des problèmes reposant sur l'analyse des tâches cognitives et des procédures pouvant être mises en jeu pour leur résolution.

 

Ce cadre permet de réaliser deux grandes catégories de problèmes, ceux qui appartiennent au champs conceptuels des structures additives, et ceux qui appartiennent à celui des structures multiplicatives.

Il faut noter que les problèmes additifs englobent ceux qui peuvent être résolus par une addition, mais aussi par une soustraction. De la même manière, les problèmes multiplicatifs concernent ceux qui peuvent être résolus par une multiplication ou par une division.

Les évaluations s'appuient aussi sur les travaux de Rémi Brissiaud pour lequel il existe chez l'élève différents niveaux d'expertise pour la résolution d'un problème donné (novice : compréhension de situations matérialisées et concrètes ... ; intermédiaire : début de conceptualisation, abandon du matériel concret, schématisation, tâtonnement de proche en proche ... ; expert : conceptualisation, transfert, réversibilité de la pensée, décentration ...).

Elles s'intéressent aussi à quelques structures langagières qui sont en jeu dans la compréhension de certains problèmes et considère que certains champs conceptuels sont en lien étroit avec des formes syntaxiques précises.

Leur objectif est de définir les réussites et les besoins des élèves de la classe en fonction de deux critères : la catégorie (champs conceptuel) à laquelle appartient le problème, et le niveau d'expertise de l'élève dans chaque catégorie de problème. Elle permet aussi de rester attentifs aux particularités syntaxiques qui peuvent mettre certains élèves en échec et qui peuvent révéler des besoins particuliers dans la construction de certains concepts.

Ainsi la correction de cette évaluation exige que, pour chaque problème, l'enseignant s'intéresse à la qualité de la réponse fournie par l'élève, mais aussi au niveau d'expertise de la procédure qu'il met en œuvre. Aussi faudra-t-il préciser aux élèves, avant l'épreuve, que la manière de résoudre le problème qu'ils donneront à voir nous intéressera autant que les réponses qu'ils rédigeront.

Les problèmes choisis sont simples. Il peuvent être résolus en une seule opération. Chaque problème appartient à un seul champ conceptuel à la fois. Le niveau de technique opératoire exigé est faible afin que les erreurs de calculs influent le moins possible sur les résultats du groupe. La syntaxe a été épurée pour les mêmes raisons.

Un document informatisé accompagne également l'évaluation afin de pouvoir saisir, traiter et analyser les résultats de la classe.


Commentaires   

#1 profile 01-11-2018 07:50
Need cheap hosting? Try webhosting1st, just $10 for an year.

Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Dans la même catégorie